Les usagers touchés par l'abandon de la téléphonie classique

En Suisse, près de 2 millions de ménages ainsi que plus de 280'000 entreprises sont concernés par cette mesure qui devrait intervenir au plus tard d'ici la fin de 2017.

Un véritable bouleversement se trame dans le ciel helvétique de la téléphonie. Le passage du téléphone classique à la téléphonie par Internet engendre d'importantes conséquences pour les abonnés, car il s'avère scabreux dans bien des situations. Il touche en effet tous les équipements de communication dont sont équipés les utilisateurs.

Chez les usagers privés, cette migration concerne non seulement les appareils téléphoniques, mais aussi les fax, systèmes d'alarmes sécurité ou de surveillance malade. Les terminaux de paiements, timbreuses électroniques et centraux téléphoniques des entreprises sont aussi directement concernés par ce changement de technologie. De nombreux abonnés se plaignent d'importantes difficultés dans la migration vers la nouvelle téléphonie, rapportent le magazine Bilan ainsi que le quotidien 24Heures.

Ce changement sera également sujet à quelques désagréments pour l'usager. Ainsi, chez l'opérateur historique admet que la téléphonie fixe par Internet (ou téléphonie IP) n'offre plus les services et ne permet plus aux appareils suivant de fonctionner:

  • L’alimentation électrique à distance du terminal (routeur ou téléphone fixe) n’est pas possible (il n’est plus possible de téléphoner en cas de coupure de courant). Si la ligne est en panne, il est possible de configurer une déviation des appels dans l’espace clients.
  • Les téléphones avec cadran (numérotation d’impulsion) ne peuvent plus être utilisés.
  • L’utilisation d’«appareils de téléalarme» n'est pas possible.
  • Les systèmes d’alarme (avec déclenchement via un raccordement fixe analogique) doivent être compatibles IP pour continuer à être utilisé, ou bien doivent être raccordés à une ligne de téléphone analogique séparée (CHF 25.35/mois). Les fabricants de systèmes d’alarmes proposent aujourd’hui des systèmes d’alarme compatibles IP. Ceux-ci sont déjà employés et ont fait leurs preuves. Veuillez contacter votre fournisseur de système d’alarme.
  • La Carrier Preselection (présélection d’autres opérateurs téléphoniques) n’est plus prise en charge. La solution alternative consiste à utiliser un autre prestataire de ligne téléphonique par appel (par le biais de Call-by-Call).
  • ISDN (ou RNIS en français): plusieurs numéros de téléphone sont disponibles avec l’option MultiLINE (jusqu’à 3 numéros d’appel). Le câblage ISDN et les terminaux ISDN ne sont plus pris en charge.
  • Terminaux en location (téléphone fixe): en cas de changement, il se peut qu'un contrat de location en cours pour un terminal soit résilié. Dans ce cas, Swisscom laisse l'appareil à votre libre disposition, mais n'offre plus aucun service d'entretien et n'assume plus aucune garantie dans ce cadre.
  • Services de téléphonie supplémentaires non pris en charge: affichage du coût pendant et à la fin de la connexion, COLR (suppression de l’identification de l’appelé), COLP (affichage de l’identification de l’appelé), refus des appels en PCV, rappel si occupé, changement du terminal en cours de connexion, transfert d’appel (Call transfer), déviation des appels (Call deflection), blocage des numéros cibles (PCONAC).
  • SLA Plus et SLA Premium («Service Level Agreements» qui correspondent à des accords de services contractuels avec Swisscom).

Plus d'infos sur ces changements:

www.swisscom.ch/fr/clients-prives/reseau-fixe/raccordement-fixe/telephonie-fixe-ip.html

www.vtx.ch/fr/bigbang

Additional information