Les pièges des pirates font carton plein

Les criminels en col blanc continuent à bénéficier de la naïveté des utilisateurs qui réagissent de manière inappropriée à leurs attaques. Les mesures de protection basiques continuent à être occultés dans de nombreuses entreprises.

Les tentatives de phishing et de rançonnement sont les les pièges dans lesquels les utilisateurs d'ordinateurs en sont le plus souvent les victimes par leur propre faute. C'est en tout cas ce qui ressort d'une enquête réalisée en 2016 par la société Vérizon. La plupart des attaques tirent parti de vulnérabilités reconnues qui ont été corrigées depuis des mois, si ce n'est des années, par les éditeurs des logiciels concernés. En fait, les dix failles les plus connues sont à l'origine de 85% des tentatives d'attaques réussies.

Les intrusions proviennent en particulier du fait que dans 63% des cas, les failles dans la sécurité ont comme origine des mots de passe trop faiblement fiables, volés ou proposés par défaut lors de l'installation ou de l'accès à des applications ou des sites Internet. A noter encore que 95% des failles et 86% des incidents sécuritaires relèvent de neuf scénarios seulement. A cela s'ajoute le fait que les demandes de rançon ont augmenté de 16% par rapport à 2015.

Le phishing a augmenté de manière dramatique au cours de l'année écoulée. Il est alarmant de constater, souligne encore cette étude, que 30% des messages de phishing ont été ouverts par leurs destinataires, contre 23% seulement en 2015 et que 13% de ceux qui ont ouvert les messages en question ont cliqué sur des liens présents dans ceux-ci. parmi les autres erreurs les plus fréquentes des internautes, on peut aussi mentionner celles relatives à une configuration erronée du système informatique, celles consistant à envoyer des messages à une fausse adresse ainsi que la perte ou le vol d'une appareil (ordinateur portable ou smartphone).

Additional information