Des faux informaticiens à l'œuvre sur le réseau

Au cours de ces dernières semaines, des utilisateurs de PC ont été la cible d'escrocs qui les appelaient au nom de Microsoft et qui arrivaient ainsi à prendre le contrôle de leur ordinateur et de les rançonner.

Les pirates arrivent à faire croire aux utilisateurs qu'ils ont été la victime d'une attaque de virus et que leur spécialiste les aidera à résoudre leur problème. Ils commencent par mettre en confiance l'utilisateur en leur indiquant une combinaison de chiffres que, selon eux, seul le détenteur de PC et Microsoft connait. Ce dernier est alors incité à télécharger certains logiciels sur Internet. Il s'agit le plus souvent de logiciels qui contiennent des virus ou qui permettent de prendre le contrôle à distance de l'ordinateur de la personne visé par cette attaque. Les escrocs demandent alors un montant plus ou moins élevé (entre 300 et parfois même plus de 1000 francs) pour ce service d'assistance. Si l'utilisateur n'accepte pas, le pirate le menace d'effacer des ou tous les fichiers de son ordinateur, crée ou modifie les mots de passe de celui-ci, ce qui le rend dès lors inaccessible. Mais cela va encore plus loin car le montant que l'utilisateur doit payer sera même modifié (parfois même décuplé) en faveur du pirate.

Au cas où l'on reçoit de tels appels, il faut immédiatement raccrocher son téléphone. Microsoft ne téléphone jamais aux utilisateurs sans que ceux-ci le leur demande. Les victimes de ces escrocs doivent débrancher immédiatement leur ordinateur du réseau et faire appel à un expert pour le faire analyser. Ceux qui ont déjà versé de l'argent doivent faire bloquer leur carte de crédit, de contester le paiement auprès de son organisme de paiement par carte et déposer plainte auprès de la police.

Additional information