Des spammeurs d'une imagination débordante

L'imagination des spammeurs ne semble pas avoir de limites. En effet, le dernier rapport de Symantec sur le Spam souligne le peu de scrupules des spammeurs et leur volonté de nuire, quelque soit le biais choisi.

Ainsi, nombreux sont les spammers qui ont récemment utilisé de fausses lettres de suicide pour véhiculer des malwares. Quant à la toute dernière vague de spams, elle pariait sur la naïveté des parents et leur annonçait l'enlèvement de l'un de leurs enfants avec demande de rançon à la clé. Ne reculant devant rien, le spam comprenait une photo supposée de leur enfant et contenait par ailleurs un malware.
Les spams observés au mois d’août font état d’une attaque incitant les Internautes à télécharger une version gratuite d’Internet Explorer 7 via une adresse URL écrite en pointillé – ce qui altère l’intégrité de l’adresse URL, et une application .exe renfermant un cheval de Troie.
Parmi les autres faits marquants de ce rapport, il est à noter une recrudescence de spams provenant de prétendus recruteurs dont les messages bienveillants invitaient les internautes à cliquer sur un lien leur proposant un job à mi-temps.
Enfin, les spammeurs ont imaginé des crossovers que les scénaristes d’Hollywood n’auraient pu imaginer pour propager chevaux de Troie et autres malwares.
Le mois dernier, l’un de ces messages aurait annoncé que le candidat républicain à la présidence des Etats-Unis avait choisi Paris Hilton comme colistière. Cet e-mail corrompu contenait un lien menant vers une source virale hautement contagieuse …

Additional information