Pour lutter contre les menaces sur Internet

La Commission Européenne va financer d'un troisième projet de recherche longue durée afin de mieux comprendre les menaces des usagers du réseau Internet.

Baptisé Worldwide Observatory of Malicious Behaviours and Attack Threats (Wombat), ce projet a pour but de fournir de nouveaux moyens d'identifier les menaces existantes et émergentes visant l'économie Internet et ses utilisateurs. Le nouveau laboratoire de recherche européen de Symantec Research, situé à Sofia Antipolis (dans le sud de la France), est un des membres du consortium Wombat.
Ce projet sera renforcé par les infrastructures du Global Intelligence Network de Symantec. Il explorera de nouvelles technologies « de pots de miel » dans des environnements sans fil et utilisera des robots d'indexation (crawlers) afin d'identifier les nouvelles menaces. Par ailleurs, il visera à améliorer la collaboration entre les experts, à développer de nouvelles méthodes d'analyse des attaques observées afin de mieux pouvoir choisir la défense adéquate pour lutter contre celles-ci.
C'est la troisième fois que Symantec reçoit des fonds de la Commission Européenne à l'issue d'un processus compétitif de sélections de dossiers de recherche. Symantec collabore également avec des instituts de recherche, des entreprises leaders du marché et des fournisseurs de services télécoms européens dans le cadre du projet AntiPhish, un autre projet de trois ans financé par la Commission Européenne. Le groupe américain vient également de conclure le projet Lobster (d'une durée de 33 mois), autre mission de la Commission Européenne, qui portait quant à elle sur la sécurité du haut débit européen.

Additional information