Prolongez la longévité des cartouches de toner

Certains fabricants d'imprimantes n'hésitent pas à limiter artificiellement le nombre de copies que l'on peut réaliser avec une cartouche de toner.

Il peut arriver que vous remarquiez que votre imprimante refuse soudain de cracher une page, mais que tout semple parfaitement normal, qu'il y a du papier dans le compartiment et vous avez vraiment l'impression qu'il n'y a pas très longtemps que vous l'avez changée et que l'impression des dernières pages étaient encore excellente. Quoi de plus rageant, car le prix des cartouches est assez élevé.

C'est soit-disant pour garantir que la qualité d'impression soit toujours parfaite et que le consommateur soit toujours satisfait de la marque et de leur réputation que les fabricants d'imprimantes limitent la durée de vie de leur consommables. Le témoin d'erreur du toner s'allume alors en orange. On croit alors que le toner est vide, alors qu'il pourrait encore durer des mois. C'est en tout cas ce que l'on a comme première impression. Il ne nous reste alors plus qu'à remplacer la coûteuse cartouche de toner. Ce n'est que quand cela se répète trop souvent que l'on réalise que quelque chose cloche réellement quelque part.

Cette tactique des fabricants est un moyen de compenser les prix toujours plus bas qu'ils appliquent sur leurs périphériques pour se battre contre leurs concurrents. Ils se rattrapent ainsi sur celui des consommables. Il faut bien reconnaître que cette (mauvais) habitude est non seulement préjudiciable au porte-monnaie des consommateurs, mais est aussi tout à fait irresponsable du point de vue du développement durable.

C'est en tout cas ce qui m'est arrivé avec une imprimante HL-2250 de Brother. J'avais déjà été victime de cette arnaque quelques mois plus tôt et téléphoné au support technique de la marque, mais sans grand succès, si ce n'est que de devoir rapporter l'appareil au magasin où je l'avais acheté (heureusement, il était encore sous garantie) et avoir dû m'en passer pendant une semaine jusqu'à ce que je doive retourner dans la boutique pour le récupérer.

J'avais déjà acheté plusieurs imprimantes de cette marque. J'en étais assez satisfait et je n'avais jamais rencontré un tel problème. Cela m'irritait et commençait à me demander si j'avais désormais vraiment raison de m'y fier. J'étais même à un doigt d'aller me racheter une imprimante d'une autre marque et de ramener celle-ci à la déchetterie ou auprès du vendeur.

Cette deuxième fois, la coupe était pleine! j'ai donc rappelé le support technique en montrant bien mon courroux au téléphone. Et cette fois, la solution m'est arrivée rapidement par courriel. Probablement que le fabricant avait remarqué que cela leur coûtait trop chez de devoir dépanner trop souvent leurs clients pour ce problème.

La procédure permettant de réinitialiser le nombre de copies sur la cartouche lasser est finalement assez simple. Il suffit:

1) D'éteindre l'imprimante

2) D'ouvrir le capot avant

3) De garder la touche "GO" enfoncée et de rallumer l'imprimante

4) D'attendre que tous les témoins (LED) soient allumés, sauf le témoin "Ready"

5) D'appuyer deux fois sur la touche "GO"

6) D'attendre que tous les témoins "LED" s'allument, sauf le témoin "Ready", puis

6a) d'appuyer cinq fois sur la touche "GO" si l'on disposait d'une cartouche de toner à faible capacité de poudre tels qu'ils sont installés dans les imprimantes quand on les achète

6b) d'appuyer six fois sur la touche "GO" pour une cartouche de toner de capacité normale (TN 2210)

6c) d'appuyer sept fois sur la touche "GO" avec une cartouche de toner de haute capacité (TN 2220)

L'autonomie de la cartouche de toner est ainsi réinitialisée et elle va pouvoir vous satisfaire pendant de longs mois. Probablement même que vous pourrez répéter cette opération plusieurs fois. C'est vrai que la longévité d'une cartouche de toner d'encre dépend beaucoup du taux de couverture de la feuille imprimée. Et les fabricants prennent comme valeur un taux de couverture standard (avec une grande marge de sécurité) qui ne correspond pas forcément au type de travaux que l'on réalisé.  Ce n'est que quand les feuilles imprimées deviendront vraiment trop pâles qu'il sera temps de changer la cartouche.

Additional information