Fausses alertes sur Internet

Une étude réalisée dans le cadre de l'Université de Caroline du Nord arrive à la conclusion que même les usagers expérimentés d'Internet tombent dans le panneau des fausses alertes que l'on reçoit par messagerie électronique.

Selon les travaux de recherche des chercheurs américains, 63% des internautes interrogées réagissent trop rapidement et sans réfléchir aux messages d'alerte en cliquant sur "OK" quand ceux-ci leur demandent d'effacer un virus. Cet accord a comme conséquence directe qu'un cheval de Troie s'installe automatiquement dans la mémoire de l'ordinateur. Les chercheurs américains recommandent donc de fermer impérativement ce genre de fenêtres et de continuer à travailler comme si de rien n'était.

Additional information